Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 octobre 2009 4 29 /10 /octobre /2009 21:21
   Première journée finie...on va bien dormir ce soir. En fait on a travaillé avec une seule bétonnière de 350L, à quatre :
Un maçon de métier à la règle et au niveau, plus trois au remplissage de la bétonnière et à la rotation des brouettes.


   On a fait 32 bétonnières de 6 brouettes (soit 300L?).
La gâchée faisait :
-20 pelles de sable de pouzzolane de 0/4 mm,
-40 grosses pelles de gravier sableux,
-1.5 sacs de chaux NHL3.5 de 35KG,
environs 6 ou 7 sceaux d'eau.

   Malgrès le respect de la cadence estimée (1 bétonnière par quart d'heure et  32 dans la journée de 8h-hors mise en route et nettoyage), on a couvert "seulement" environ 55m² sur les 90 de la maison (et 150 au total); mais on est plus sur une épaisseur de 11-12cm que les 10cm initialement attendus.
   Du coup, on ne terminera probablement pas demain...mais c'est pas grave, on reviendra le jour suivant!


N.B.: temps magnifique et idéal. Mais je suis tout de même pas loin du coup de soleil sur le pif...

Partager cet article

Repost 0

commentaires

orselli helene 03/01/2011 19:08


bonjour
que pensez vous de la resistance de votre dalle chaux et pouzzolane. Avez vous des probleme de dégradation à l'usure comme me le prédise tous les maçon que j'ai vu jusque ici ? Il est dure de
convaincre les professionnels que je ne suis pas en plein délire quand je parle de dalle à la chaux. Je cherche à connaitre l'avis d'un utilisateur.


C&N 06/01/2011 00:31



Bonjour,


Je te conseille de demander des explications à Grégoire Duquesne (Profession : Chargé de mission écomatériaux/écoconstruction au Laboratoire des Ponts et Chaussées de Bordeaux); son site perso
qui aborde de multiples facettes de l'écoconstruction, d'un point de vue théorique ou très pratique :


http://www.lamaisondurable.com/fondations/


en ce moment il est peut-être moins réactif sur les commentaires car il construit sa maison.


Il s'y connait en chaux et pouzzolane.


Va voir également le site Alliance4 :


http://www.alliance4.fr/cgi-bin/rp.pl?conf=fiches&num=27&template=


Pour les professionnels que tu as rencontrés, c'est peut-être plus simple pour eux de faire ce qu'ils ont l'habitude. Et de toute manière, il n'y a pas de toupie de béton de chaux; donc cela
implique la bétonnière comme nous (très faisable en fait) ...ou le godet malaxeur (http://www.maison-paille.net/post/2008/11/08/La-dalle-en-beton-de-chaux).


Je pense que la dalle dans mon cas est très satisfaisante (hors mis celle du garage qui n'as pas eu le temps de sécher avant le gel à cause du liège mis dessous horizontalement en périphérie sur
1m). Elle recevra de toute manière une chape sèche puis des parefeuilles de terre-cuite.


Cerne bien aussi les raisons qui te pousse à rechercher une dalle différente :écologique/technique/économique...


Par exemple Gregoire est convaincu de la pertinence technique et écologique du dalle chaux et a pourtant coulé très contemporain...pour des raisons de logistique je suppose!


Voilà, bon courage.


Par curiosité, je veux bien des nouvelles de ta dalle à l'occasion.


 


 


 


 



greg 13/05/2010 10:17


Félicitation pour cette dalle bien pensée. Je me suis permis de mettre votre photo sur mon blog avec un lien vers votre site :
http://www.lamaisondurable.com/2010/05/dalle-chaux.html


C&N 23/05/2010 21:56



Bonjour Greg,


Merci pour le lien, mais plus encore pour le commentaire technique.


Ce n'est pas évident de faire le tri parmi les diverses infos qu'on peut trouver sur des techniques actuellement "hors normes"; quelles soient innovantes ou ancestrales...


Plusieurs remarques :


1°) On n'est pas fou, cela est réalisable : 2 jours à 4 personnes pour 150 m² à 10 ou 11cm d'épaisseur de moyenne : on s'en faisait une montagne, cela ne représentera que quelques mètres dans le
marathon de notre projet de construction...


2°) Confirmation : cela sèche effectivement très lentement...


Les gelées sont arrivées dans notre cas un mois après avoir coulé. La dalle de la maison a eu le temps de sécher, car protégée des basses températures par les panneaux de contreventement qu'on a
ajoutés sur les murs. Pour le garage dont l'ossature n'a toujours pas été montée, il y a eu un souci : l'isolation périphérique horizontale vers l'intérieur sur un mètre, en liège de 50mm, a
ralenti le séchage de la dalle et donc cette zone à gelé. On distingue clairement un effritement caractéristique en surface. Nous n'avons pas encore étudié comment nous traiterons ce problème
posé.


3°) Pour continuer avec les techniques chaux/pouzzolane, nous avons prévu des enduits chaux-pouzzolane. Nous avons réalisé le premier essai sur le soubassement, la suite à suivre...


Greg, bonne continuation pour tes recherches. Merci pour ton blog (que j'avais déjà repéré).


Cordialement,


Charly.


dans ton post, attention erratum :  blog de Sabranpaille


et non :  blog de Sambripaille


 


 



Présentation

  • : sabranpaille
  • : auto-construction maison ossature bois, isolation paille, enduits terre.
  • Contact

Lectures :

Chez Terre Vivante :
- Bâtir écologique; chronique d'une construction en bois (Emmanuel Carcano).
- La conception bioclimatique; des maisons confortables et économes (samuel Courgey et Jean-Pierre Oliva).
- Maisons écologiques d'aujourd'hui (Jean-Pierre Oliva, Antoine Bosse-Platière, Claude Aubert).
- Construire en paille aujourd'hui (Astrid et Herbert Gruber).
- L'isolation écologique (Jean-Pierre Oliva).
- L'isolation Phonique (Jean-Louis Beaumier).
- Fosse septique, roseaux, bambous? Traiter écologiquement ses eaux usées (Sandrine Cabrit-Leclerc).
- Guide des énergies vertes pour la maison (Patrick Piro).

Chez Goutte de sable :
-Entre paille et terre (Tom Rijven).

-La maison écologique-n°48 (revue bi-mestrielle-12/2008) Dossier "Maison paille, c'est du solide".

-L'âge de Faire; Ecologie, Citoyenneté, Solidarité (journal mensuel).

Archives

Catégories